Envoi de votre CV : pensez au recruteur !

Quand vous répondez à une offre d’emploi par l’intermédiaire d’un cabinet de recrutement, la logique n’est pas tout à fait la même que quand vous envoyez directement votre candidature à une entreprise. Voici deux ou trois choses à savoir pour que votre CV fasse mouche.

La clarté de votre CV est primordiale

Quand le cabinet reçoit votre candidature, votre CV est codé selon une nomenclature interne, de façon à pouvoir faire l’objet de recherches ultérieures par tous les consultants du cabinet. Les éléments codés systématiquement sont l’expérience, le métier, la mobilité géographique et les compétences linguistiques.

Ce codage n’est pas réalisé par des robots mais par un consultant en chair et en os qui cherche en priorité à identifier les candidats correspondant le plus étroitement possible à l’annonce à laquelle vous répondez. Il consacrera quelques minutes à la première lecture de votre CV à l’écran. Il est important que le recruteur puisse identifier rapidement les informations qu’il cherche ; la clarté de votre CV est donc primordiale !

Privilégier les CV traditionnels

Pour cette raison, il est préférable de privilégier l’efficacité en optant pour les CV traditionnels : ceux qui tiennent sur une seule page A4 et où l’expérience est présentée par ordre chronologique inverse (votre dernier poste en premier). C’est en présentant chaque élément significatif, que vous devez mettre en avant vos compétences ou ce qui sert à en juger en fonction de votre métier : la taille de l’équipe managée, le chiffre d’affaires généré, la taille des budgets ou la typologie de clients…

Certains candidats pensent qu’il faut se distinguer par la forme mais malheureusement, l’originalité ne favorise pas toujours la clarté ! Écrire dans tous les sens peut être d’un effet visuel très réussi mais on n’y repère pas les informations essentielles (le dernier poste occupé, les technologies maîtrisées…) aussi facilement. De même, compte tenu des outils aujourd’hui disponibles, les fautes d’orthographe sont de moins en moins tolérées. Un seul mot d’ordre : relisez, faites relire, traquez la faute sans merci, et vos efforts seront appréciés !

Soyez concis mais précis !

Votre CV doit retenir l’attention par les compétences qui y figurent. Vous pouvez choisir de privilégier l’expérience et les compétences les plus en rapport avec le poste.

Veillez, cependant, à ne pas faire l’impasse sur des périodes de votre parcours professionnel, ni davantage à essayer de trop vouloir « gonfler » ce dernier.

En effet, si ces omissions ou aménagements ne retiennent pas forcément notre attention en première analyse, il viendra forcément un moment, au cours du processus de recrutement, où l’on vous interrogera sur ces omissions et où l’on vérifiera la réalité de vos responsabilités. Pensez aussi que votre CV sera intégré dans une base de données et qu’il peut intéresser d’autres consultants pour d’autres postes.

Tout en sachant cela, veillez à ce que l’intitulé de votre CV et tout ce qu’il contient soit bien en rapport avec chacune des annonces auxquelles vous répondez. Nous recevons trop souvent des CV, qui sont visiblement des versions standard, envoyés tous azimuts ou, pire, des CV pensés pour un type de poste complètement différent et que les candidats ne se donnent pas la peine d’adapter. Nous avons beau savoir que tous les candidats répondent à de multiples annonces (nous sommes bien placés pour ça !), nous continuons à considérer qu’un CV soigneusement adapté à l’annonce est un signe supplémentaire de motivation pour le poste.

Notre objectif est de vous rencontrer

Ce que nous trouvons dans votre CV va ou pas nous décider à prendre contact avec vous. Nos priorités sont :

  • vos compétences ;
  • votre disponibilité et/ou votre mobilité géographique.

Votre âge et votre situation familiale ne sont pas des informations primordiales pour nous. De même pour vos centres d’intérêt. Si vous avez retenu notre attention, nous irons plus loin lors d’un premier entretien. Alors, nous reverrons en détail votre CV, nous parlerons de vos motivations, de vos aspirations et, bien entendu, de ce poste qui vous a attiré. Pensez que le CV est votre passeport pour l’entretien – un passeport sur lequel la photo n’est absolument pas obligatoire mais où vos compétences doivent être repérables en un coup d’œil.

Topics

Retrouvez-nous sur Instagram @pagegroupfr